samedi 31 août 2013

Pain banane et dattes

Pour celles qui aiment varier les déjeuners, ou encore les collations consistantes et les desserts santés, voici une recette de pain banane et dattes bien moelleux. C'est entre autre l'ajout de courgettes râpées qui ajoutent à la texture. Vraiment agréable et sucré juste à point.



INGRÉDIENTS :

1/4 tasse de BEURRE ramolli
1/3 tasse de CASSONADE
1/2 tasse de CRÈME SÛRE LÉGÈRE
2 OEUFS
1 tasse de COURGETTE râpées
1 BANANES écrasée
1 1/2 tasse de FARINE TOUT USAGE
2 c. à thé de POUDRE À PÂTE
1 c. à thé de BICARBONATE DE SOUDE
1 pincée de SEL
1/2 tasse de DATTES SÉCHÉES, hachées

PRÉPARATION

- Préchauffer le four à 350F.

- Dans un bol, battre le beurre avec la cassonade. Ajouter la crème sûre, les oeufs, les courgettes et la banane.

- Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients humides. Bien mélanger.

- Ajouter les dattes.

- Verser dans un moule à pain bien huilé.

- Cuire au four 50 minutes.

vendredi 30 août 2013

Porc à l'ail (conserve)

Avec mon amie Kim, on adore faire des conserves lorsqu'arrive la saison fraîche. Quand nous avons vu cette recette, on a d'abord bavé en imaginant le résultat et ensuite on l'a réalisée.
Petit avertissement, il faut savoir apprécier l'ail puisque ça goûte...mais l'ail longuement cuit, c'est tellement bon!!
Le côté pratique est qu'on peut ajouter n'importe quoi qui reste dans le frigo, on cuit du riz, du couscous ou des pâtes et on sert...souper de semaine délicieux et rapide, quoi demander de mieux!?!?!

Si vous voulez "canner", allez faire un tour chez Vincent le canneux...des recettes délicieuses et merveilleusement expliquées...ça vaut la peine!



INGRÉDIENTS :

Pour 18 pots de 500 ml

13 livres (5,9 kg) de CUBES DE PORC MAIGRE (préférablement dans l'épaule) 
5 livres (2,3 kg) d'OIGNONS hachés 
3 livres d'AIL 
POIVRE au goût (3 c. à s. pour Vincent et moi)
SEL au goût (1 c. à s. pour Vincent et moi)
eau pour couvrir et déglacer (nous avons pris du bouillon sur les conseils de Vincent)

PRÉPARATION :


- Fendre les gousses d'ail en deux (pour la méthode rapide, allez voir chez Vincent).
- Couper les morceaux de porc en gros dés d'environ un pouce (2,5 cm) de cotés en retirant le plus de gras possible.
- Assaisonner et mélanger.
- Hacher les oignons grossièrement.
- Préchauffez le four à 375°F (190°C) vers la fin. Étendre la viande en une seule couche au fond de la rôtissoire.
- Saupoudrer d'ail, puis d'oignons.
- Couvrir et enfourner pour 20 ou 25 minutes.
- Vider la rôtissoire dans un contenant et bien déglacer le fond verser le jus sur la viande cuite et préparez un autre lot.
- Quand tout sera cuit, empoter en laissant 1 pouce d'espace sous le goulot.
- Couvrir la viande d'eau ou de bouillon.

Stériliser 75 minutes pour les pots de 500 ml ou 90 minutes pour les pots de 1 litre. L'autoclave est requis puisque c'est un aliment peu acide.

mercredi 28 août 2013

Pizza aux fanes de betterave et tomates séchées

Avec les paniers bio qu'on reçoit avec bonheur toutes les semaines vient le défi de ne pas en perdre une miette. Les fanes, qui finissent si souvent, et dans le meilleur des cas au compost, et dans le pire, dans les ordures, remplace pourtant parfaitement les épinards dans les recettes cuites et complètent bien les salades, malgré leur amertume.
Mais j'avoue que j'ai un réel coup de coeur pour cette recette de pizza. L'amertume n'est pas présente et les goûts sont bien agencés. C'est un papa de la garderie de mes cocos qui m'a donné l'idée, lui-même cuisinant les fanes de cette façon, et j'ai par la suite créé ma recette.



INGRÉDIENTS :

1 tasse de FARINE TOUT USAGE
1/2 tasse de FARINE DE SEIGLE
2 c. à thé de LEVURE SÈCHE FORMULE RAPIDE
1/4 c. à thé de SEL
1 c. à thé de SUCRE
2/3 tasse d'EAU TIÈDE
1 1/2 c. à thé d'HUILE D'OLIVE

1 OIGNON haché
2 gousses d'AIL
1/4 tasse de TOMATES SÉCHÉES dans l'huile hachées
1/4 tasse d'OLIVES NOIRES hachées
2 tasses de FANES DE BETTERAVE
2 c. à soupe d'HUILE VÉGÉTALE

PESTO
FROMAGE DE CHÈVRE

PRÉPARATION :

- Mélanger la farine de seigle et le 3/4 de la farine tout usage dans un bol, avec la levure, le sel et le sucre.
- Former un puit au centre et y verser l'eau et l'huile. Mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène et collante.
- Saupoudrer le reste de farine et l'incorporer en pétrissant à la main jusqu'à ce que la pâte soit lisse et non collante (environ 5 minutes)
- Laisser reposer la pâte environ 15 minutes dans le bol recouvert d'une pellicule plastique.

- Entre-temps, chauffer l'huile dans un poêle, et y faire revenir l'oignon et l'ail.
- Lorsqu'ils commencent à prendre une couleur doré, ajouter les tomates séchées et les olives, puis les fanes de betterave. Laisser tomber les fanes.

- Abaisser la pâte (donne deux pizzas) assez mince. Badigeonner de pesto, puis déposer le mélange de fanes de façon uniforme (le mélange des suffisant pour deux pizzas.
- Déposer le fromage sur les pizzas.
- Enfourner de 12 à 15 minutes dans un four préchauffé à 400 F.

lundi 26 août 2013

Carpaccio de pétoncles au pamplemousse avec vinaigrette aux canneberges

Pendant mon court séjour aux Îles-de-la-Madeleine, je me suis pris une matinée, mère et fille, hors du brouhaha des activités avec les enfants, afin de participer à un atelier de cuisine donné par la chef propriétaire du restaurant La Table des Roy et propriétaire de la boutique-atelier Gourmande de Nature, Johane Vigneault. Cette femme autodidacte a un parcours très intéressant, et elle est accessible. J'ai adoré mon expérience.

L'atelier portait sur les pétoncles, un produit (là-bas, on ne peut plus frais) que j'ai pu apprendre à apprêter de la coquille à l'assiette et en une variété de déclinaison. J'ai également appris d'autres trucs de cuisine qui me seront utiles dans mes recettes quotidiennes.

Donc, entourée de 11 autres passionnés de cuisine et de pétoncles (sauf une dame qui ne voulait pas toucher les pétoncles crus et n'en a donc pas mangé non plus, mais peut-être se délecte-t-elle de pétoncle cuit à longueur de semaine qui sait?!?), j'ai appris, jasé, humé, puis dégusté les différentes recettes cuisinées au moment du dîner, accompagné d'une coupe de vin (pour les autres, je ne bois pas de vin pour ma part). Si jamais vous voyagez dans ce beau coin de pays, n'hésitez pas une seconde et réservez votre place pour un atelier de Johanne Vigneault, qui donne aussi la préparation du homard et autres produits intéressant.

Le pétoncle est intéressant dans ce sens qu'il peut aussi bien être apprêté cru, mariné que saisi ou même poché légèrement (et que dire de gratiné!!!!!). Il s'adapte aussi à une multitude d'autres saveurs, tant sucrées que salées, mais qui doivent ne pas prendre trop de place car son goût est délicat. Je dois l'admetre, c'est un produit qui me faisait peur, de par sa délicatesse et mon inexpérience. Finalement, ce n'est pas sorcier, il s'agit d'avoir les bonnes techniques et d'y mettre un peu d'amour.

La recette que je vous partage aujourd'hui est le carpaccio au pamplemouse, avec une vinaigrette aux canneberges...miam!!!!!


INGRÉDIENTS :

1 PAMPLEMOUSSE ROSE, jus et suprêmes
2 c. à soupe d'OIGNON ROUGE très finement haché
1/2 tasse de CANNEBERGES SUCRÉES SÉCHÉES, hachées grossièrement
1 tasse de JEUNE ROQUETTE ou jeunes pousses de laitue
8 à 10 GROS PÉTONCLES FRAIS, coupés à l'horizontale en tranches fines
FLEUR DE SEL

Vinaigrette
3 c. à soupe de JUS DE PAMPLEMOUSSE
1/4 c. à thé de SEL
1/4 c. à thé de SAMBAL OELEK
90 ml d'HUILE VÉGÉTALE DOUCE

PRÉPARATION :

- Dans un bol, mélanger le jus de pamplemousse avec le sel et la pâte de piment fort. Ajouter l'huile en émulsionnant.

- Prélever 1/4 tasse de vinaigrette et y ajouter 2 c. à soupe de canneberge. Réserver pour le montage.

- Mélanger l'oignon rouge et le reste des canneberges. Ajouter les suprêmes de pamplemousse égouttés et environ 2 c. à soupe de vinaigrette nature. Mélanger délicatement.

- Dans des assiettes froides, dresser les pétoncles et les suprêmes de pamplemousse. Répartir le mélange d'oignon, pamplemousse et canneberges. Napper avec la vinaigrette aux canneberges réservée.

- Juste au moment de servir, déposer les jeunes pousses et/ou roquette dans un bol. Mouiller d'un peu de vinaigrette nature et mélanger délicatement.

- Déposer la salade sur le mélange canneberges, oignons et pamplemousse et terminer avec un soupçon de fleur de sel.

- Servir aussitôt!

mardi 20 août 2013

Pesto de basilic

Ce qui a de plaisant avec le jardin, c'est l'abondance. Ça permet de faire des recettes qu'on ne fait pas habituellement. Comme du pesto maison par exemple. Le goût n'est tellement pas le même que celui qu'on achète.


INGRÉDIENTS :

4 tasses de BASILIC FRAIS, tassé
1/4 tasse de NOIX DE PIN, grillées
1/4 tasse de FROMAGE PARMESAN
1 gousse d'AIL
2 c. à soupe de JUS DE CITRON
1/4 tasse d'HUILE D'OLIVE
SEL, POIVRE

PRÉPARATION :

Au robot, hacher finement le basilic, les noix de pin, le fromage et l’ail avec le jus de citron. Incorporer l’huile en filet jusqu’à ce que le mélange ait une consistance crémeuse et légèrement granuleuse. Saler et poivrer. Réserver.

Source : Ricardo

lundi 19 août 2013

SAUCE, PESTO ET CONDIMENTS

Pesto de basilic

Sauce à poutine de Bob le Chef (Coup de coeur)

Sauce Alfredo (au chou-fleur) (coup de coeur)

Sauce Teriyaki

Trempette à l'italienne

Poulet à la Jerk

Le poulet à la Jerk est une recette typique de la cuisine Jamaïcaine. C'est parfumé avec les arômes de cannelle, muscade  et gingembre et pimenté avec le cayenne. Un délice pour les papilles, qui est parfait cuit au barbecue, mais qui serait parfaitement à sa place pendant la saison froide, réchauffant notre corps.

En attendant de vous présenter mes commentaires d'une recette typique, je vous transmet celle-ci de Geneviève O'Gleman, qui sans respecter les traditions, est excellente et rapide.


INGRÉDIENTS : 

6 MORCEAUX DE POULET (cuisses ou pilons) (environ 900 g.)
3/4 tasse de CASSONADE
2 c. à soupe de JUS DE POMME
2 c. à soupe de SAUCE SOYA
2 c. à thé d'AIL haché
1 c. à thé de PIMENT DE LA JAMAÏQUE moulu (all spice)
1 c. à thé de FLOCONS DE PIMENT FORT
1 c. à thé de POIVRE concassé

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 450F.
- Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients sauf le poulet.
- Ajouter le poulet et bien mélanger pour l'enrober.
- Placer le poulet dans un plat en pyrex. Verser un peu de marinade sur les pilons. Réserver le reste pour la mi-cuisson.
- Cuire au four 25 minutes. Retourner le poulet après 15 minutes de cuisson et ajouter le reste de la marinade.
- Servir avec une salade verte.


samedi 17 août 2013

Coquilles géantes farcies au poulet, épinards & fromage

Je ne sais pas pourquoi, mais j'adore les coquilles farcies. Ça me rappelle mon enfance, et je trouve tellement que c'est joli. Quand on ajoute en plus du fromage, des épinards et qu'on gratine par-dessus le marché...du bonheur!
C'est ma gentille amie Sandra qui a eu la bonne idée de cette belle recette lors d'un souper entre amis. Nous avons cuisiné le tout bien rapidement, le plus long étant le temps dans le four. Et je peux vous dire que les assiettes se vont vider dans le temps de le dire!!!

AH OUI, la recette dit pour 32 coquilles, mais nous en avons fait uniquement 20. Trop peu de garniture ou des cuisinières trop gourmandes?? L'histoire ne le dit pas...


INGRÉDIENTS :

32 COQUILLES GÉANTES
2 tasses de POULET cuit, coupé en dés
650 ml de SAUCE TOMATE ET BASILIC (du commerce ou maison)

Farce
1 petite OIGNON ROUGE haché
2 petites gousses d'AIL
1 tasse d'ÉPINARDS, haché
1 tasse de FROMAGE RICOTTA
Zeste de 1/2 CITRON
1/4 tasse de MAYONNAISE
2 tasses de FROMAGE MOZZARELLE râpé
1 OEUF, légèrement battu
SEL, POIVRE du moulin

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 350F.
- Cuire les pâtes tel qu'indiqué sur l'emballage. Égoutter et huiler. Réserver.
- Dans un bol, mélanger la ricotta, le zeste de citron, la mayonnaise 1 tasse du fromage mozzarelle et l'oeuf. Saler et poivrer au goût.
- Incorporer le poulet, l'oignon, l'ail et les épinards. Bien mélanger et réserver.
- Verser la moitié de la sauce tomate au fond d'une plaque à cuisson (plat en pyrex). Farcir les coquilles avec la farce puis les déposer dans le plaque de cuisson. Recouvrir du reste de la sauce.
- Couvrir d'un papier aluminium et enfourner 30 minutes.
- Retirer le papier aluminium, couvrir les coquilles du reste de fromage mozzarelle puis gratiner au four quelques minutes.

Source : Blog Trois fois par jour

jeudi 15 août 2013

Sauce Teriyaki

Dans la culture japonaise, un mets Teriyaki est une viande, un poisson ou des crustacés grillés ou rôtis dans une sauce soja sucré au mirin (source : wikipédia).

Chez moi, cette sauce sert principalement dans les sautés de légumes et pour mariner le poulet. Il en existe de la prête à l'emploi, mais elle est facile à faire avec des ingrédients accessibles et peu coûteux. Plusieurs recettes se retrouvent d'ailleurs sur Internet de Ricardo au chef David Biron. Certaines recettes sont très collées aux origines, mais celle que je vous présente est goûteuse, avec une texture agréable et consistante, mais elle utilise des ingrédients qui se retrouvent dans toutes les cuisines.


INGRÉDIENTS :

1/4 tasse de SAUCE SOYA
1/4 tasse de BOUILLON DE POULET (ou d'eau)
1/2 tasse de CASSONADE
2 à 4 gousses d'AIL
1/4 tasse de KETCHUP
1 c. à thé de GINGEMBRE FRAIS râpé (1/4 c. à thé de gingembre moulu)

PRÉPARATION :

- Mélanger ensemble tous les ingrédients.

Source : Recette du Québec, Kikkatt

mercredi 7 août 2013

Gâteau à la vanille et glaçage au beurre facile

La semaine dernière, nous avons fêté la retraite d'une personne chère à nos yeux. Pour l'occasion, j'ai été mise en charge du dessert et j'ai cuisiné un gâteau "souvenirs". C'est que la fêtée a travaillé toute sa vie dans le domaine de la documentation, et que les livres ont une signification particulière pour elle. Puis, comme un de ses passe-temps favori est le jardinage, j'ai voulu fleurir son gâteau. Le mélange fut heureux et très apprécié.



J'ai utilisé une recette de gâteau à la vanille du livre Flour de Joanne Chang, et d'une crème au beurre facile (pour les tricheuses et les pressées) du blog c'est maman qui l'a fait. Le livre est façonné en riz soufflé et recouvert de fondant.



J'ai façonné une partie des fleurs en pastillage, et j'ai utilisé les Fleurises, un nom inventé qui combine fleurs et friandises, de la compagnie Fleurs et délices. La propriétaire cultive chacune des fleurs utilisées à la confection des produits vendus, que ce soit des gelées (la gelée de capucine est sans contredit ma préférée, quoique la gelée de romarin est parfaite avec de l'agneau), les vinaigres, le délicieux sirop de bissap (essayez-le dans un mélange vodka-canneberge) ou ses hémérocalles marinées qui peuvent remplacer les câpres dans vos recettes. Le jardin maison, qu'il est possible de visiter, est vraiment agréable, alors que se côtoient des meubles et des plantes, et Élise, la propriétaire prend le temps de nous expliquer l'utilité des différentes plantes dans l'organisation domestique. Une compagnie à découvrir!



INGRÉDIENTS :

Gâteau
86 g. (6 c. à soupe) de BEURRE NON SALÉ à température ambiante
75 g. (6 c. à soupe) d'HUILE DE CANOLA (ou autre huile végétale neutre)
270 g. (1 1/3 tasse) de SUCRE
2 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE PURE
360 g. (3 tasses) de FARINE À PÂTISSERIE
1 c. à soupe de POUDRE À PÂTE
1/2 c. à thé de SEL
240 g. (1 tasse) de LAIT, à température ambiante
6 BLANCS D'OEUFS

Crème au beurre
500 g. de SUCRE EN POUDRE (sucre à glacer)
230 g. de BEURRE NON SALÉ, à température ambiante
2 c. à soupe de LAIT (moi crème, que voulez-vous, je n'avais plus de lait)
1 c. à thé d'EXTRAIT DE VANILLE



PRÉPARATION :

Gâteau
- Préchauffer le four à 350 F. Placer la grille au centre.
- Crémer le beurre, l'huile et 1 tasse (200 g.) de sucre de 2 à 3 minutes pour que le mélange soit léger et moelleux. Racler les parois du bol à quelques reprises pendant l'opération.
- Ajouter la vanille et mélanger.
- Dans un bol de grosseur moyenne, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Tamiser. Incorporer, à basse vitesse, le 1/3 du mélange et incorporer au mélange de beurre.
- Ajouter la moitié du lait et puis bien mélanger. Ajouter la moitié de la farine restante, puis le reste du lait. Bien mélanger. Incorporer le restant de la farine et bien racler les parois du bol pour que toute la farine soit incorporée.
- Monter les blancs d'oeufs en neige jusqu'à obtenir des pics mous. Ajouter 70 g. (1/3 tasse) de sucre restant et battre de 1 à 2 minutes ou jusqu'à l'obtention de pics fermes. Les blancs d'oeufs seront alors lustrées.
- À l'aide d'une spatule, incorporer 1/3 du mélange de blancs d'oeufs à la préparation du gâteau et bien mélanger pour alléger le mélange. Puis, ajouter délicatement le reste des blancs d'oeufs et plier pour obtenir un mélange homogène.
- Diviser la préparation dans deux moules beurrés.
- Cuire de 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit doré, se décolle légèrement des bords du moule et qu'un cure-dent ressorte propre.
- Laisser refroidir sur une grille au moins 30 minutes avant de démouler.
- Laisser refroidir complètement avant de glacer. Ce gâteau peut se conserver jusqu'à 1 semaine emballé dans une pellicule plastique.

Crème au beurre
- Dans un grand bol, battre le beurre en pommade. Ajouter la vanille.
- Ajouter le sucre à glacer petit à petit en raclant souvent les parois et le fond du saladier avec une spatule. Lorsque le sucre aura tout été absorbé, le mélange sera plutôt sec.
- Ajouter les 2 c. à soupe de lait et fouettez pour aérer la crème. Cela peut prendre plusieurs minutes.
La crème se travaillera très bien à la spatule ou encore à la poche à douille.

samedi 3 août 2013

Salade de courgettes aux noisettes

On est dans les travaux extérieur...patio, terre à étendre, gazon à faire pousser. En fait, mon homme est allergique aux pissenlits, mais pas une petite allergie qui fait éternuer et qui rend les yeux bouffis là, une vraie allergie grave avec un choc anaphylactique et un épipen à traîner avec lui dès qu'il sort de la maison. Nous avons donc dû faire traiter notre terrain pour éradiquer cette herbe sur notre terrain, ordre du médecin (après trois visites à l'urgence, en difficultés respiratoires, il devait être tanné de le voir!) Pour être écologique, on avait décidé de semer du trèfle et non du gazon, mais le traitement (hyper chimique malheureusement) éradique le trèfle considéré comme une mauvaise herbe (quelle idée!). Résultat, on a un terrain sécuritaire pour mon homme, puisqu'il n'est pas allergique à la terre...hihihi!

Après de longues journées à tenter de retrouver un terrain agréable, où les enfants pourront jouer sans tremper dans la boue à tout instant, nous aimons bien les repas léger, mais savoureux. Cette salade en est un bon exemple. Elle provient du fameux livre Plenty, dont l'auteur ne se prend pas au sérieux, n'est pas végétarien et ne fait donc pas la morale, moi qui respecte les végétariens, qui a beaucoup réduit sa consommation de viande dans les dernières années, mais qui ne cessera probablement jamais de manger de la viande (je suis fille de boucher quand même!)

J'ai beaucoup aimé le mélange de saveur entre la noisette, la courgette grillée, le basilic et le fromage parmesan. Avec de tels ingrédients, ça ne peut qu'être gagnant non?!?


INGRÉDIENTS :

1/3 tasse de NOISETTES écalées
7 petites COURGETTES (800 g.)
4 c. à soupe d'HUILE D'OLIVE
SEL, POIVRE DU MOULIN
1 c. à thé de VINAIGRE BALSAMIQUE
1 1/4 tasse de feuilles de BASILIC VERT ET POURPRE
80 g. de FROMAGE PARMESAN, défait en morceaux
2 c. à thé d'HUILE DE NOISETTE

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 300 F. Mettre les noisettes sur une plaque et les faire rôtir au four de 12 à 15 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Les laisser refroidir et les hacher grossièrement.
- Chauffer une poêle à fond cannelé à feu vif pendant environ 5 minutes.
- Entre-temps, couper les courgettes en tranches de 1 cm d'épaisseur. Mettez les tranches dans un bol et mélanger avec la moitié de l'huile et un peu de sel et de poivre. Les faire griller dans la poêle environ 2 minutes de chaque côté. Des marques de cuisson doivent apparaître, mais les courgettes ne doivent pas être complètement cuites. Les transférer dans un bol et ajouter le vinaigre balsamique. Mélanger et réserver.
- Lorsque les courgettes ont refroidi, ajouter le reste de l'huile d'olive, le basilic et les noisettes. Mélanger délicatement, goûtez et rectifier l'assaisonnement au besoin. Dressez la salade dans une assiette plate. Parsemer de parmesan et arrosez d'huile de noisette.

Note : j'ai servi sur un lit de laitue printanière et ajouter des tomates en accompagnement et quelques olives aussi.

vendredi 2 août 2013

Gâteau au bleuets

Bien que ce soit principalement la région du Saguenay Lac-St-Jean qui soit reconnu pour les bleuets, je peux vous dire que l'Abitibi est une région très fertile en terme de petits fruits. Il y a des plans de bleuets sauvages partout et malgré le nombre de cueilleurs qui vendent leurs bleuets, il reste toujours des plans pour ma famille, mes amis et moi, question de partir à l'aventure avec les enfants et les chiens et cueillir notre récolte pour l'année. Nos bleuets sont plus petits qu'au Saguenay, mais très sucrés.

Quand on a la possibilité d'avoir un produit de cette qualité, ne payant que le prix de l'effort d'une matinée, on le cuisine. Cette fois, j'ai choisi une recette de gâteau au bleuets, et en plus de la garniture aux bleuets, j'en ai ajouté dans la pâte. Le gâteau est moelleux et la garniture est craquante.

Délicieux en dessert avec un trait de crème (ou comme mon homme, noyé dans la crème), et peut même être mangé au petit-déjeuner, avec un bon café. Une autre belle recette réconfortante de madame Jehane Benoit.



INGRÉDIENTS :

3/4 tasse de SUCRE
1/4 tasse de BEURRE (ou graisse végétale selon la recette)
1 OEUF
1/2 tasse de LAIT
2 tasses de FARINE
1/2 c. à thé de SEL
2 c. à thé de LEVURE CHIMIQUE
1/2 c. à thé de MUSCADE
1 tasse de BLEUETS FRAIS

2 tasses de BLEUETS FRAIS

Garniture
1/2 tasse de SUCRE
1/3 tasse de FARINE
1/2 c. à thé de CANNELLE
1/4 tasse de BEURRE mou (mais pas fondu)

PRÉPARATION :

- Préchauffer le four à 375 F, grille au centre.
- Crémer le sucre et le beurre (environ 2 minutes au batteur sur socle).
- Ajouter l'oeuf et bien mélanger pour obtenir un mélange homogène.
- Ajouter le lait et remuer.
- Ajouter la farine tamisée avec le sel, la levure chimique et la muscade. Remuer juste assez pour incorporer les ingrédients secs au mélange humide.
- Ajouter la tasse de bleuets et les incorporer à la pâte.
- Étendre la pâte dans un moule carré de 8 po. x 8 po.

- Étendre les 2 tasses de bleuets sur la pâte.

- Dans un petit bol, mélanger les ingrédients de la garniture et les étendre sur les bleuets.

- Enfourner de 40 à 50 minutes. Servir chaud, tiède ou froid selon votre envie. Les portions en surplus peuvent se congeler et être utilisées au fur et à mesure. Alors les passer au micro-onde ou encore quelques minutes au four.